MarePlurale est une photomosaïque géante, résultat d’un atelier participatif réalisé par les réfugiés et demandeurs d’asile qui résident à Trieste, en Italie. Ils en ont été les photographes et les auteurs.

Ce qui, de loin, ressemble simplement à une image de la mer, se révèle être une composition géante de 4.624 portraits, fruit de l’interaction et l’échange entre les photographes et les plus ou moins 700 sujets – les locaux, les touristes, les passants et les auteurs eux-mêmes.

L’objectif de cette œuvre collective est double: mettre en avant l’esprit historiquement ouvert, diversifié et cosmopolite du monde méditerranéen et attirer l’attention sur le nombre élevé de morts lors des traversées. Plus de 5.000 rien qu’en 2016.

MarePlurale est une réponse créative à visage humain contre le mouvement discriminatoire et rétrograde qui est en train de s’abattre sur l’Europe et la Méditerranée, à un moment caractérisé par la fermeture des frontières, la résurgence des nationalismes et une montée de la xénophobie. 

Pour plus d’ information, visitez le site mareplurale.org


Le projet a été conçu par le photographe Elio Germani, qui a joué le rôle de coordinateur auprès des participants durant toutes les étapes, en suivant les séances photo mais aussi le travail de composition et l’installation finale.
Les portraits ont été prises par: Ullah Hafiz, Iqbal Zarmal, Alan Amini, Khan Gul, Rabar Sherzad, Khan Muhammad Asif, Afzal Shahid, Abdulaziz Dorani, Egson Gashi, Gulbadin Stanikzai, Giulio Zeriali, Yasir Hayat, Kamran Malikzada, Khan Suliman, Ahmad Shakil, Waqar Hussein, Elvira Shema, Verona Shema, Jarrar Syed, Athar Syed, Omar Naqibullah et Joseph Chand.

[:fr]mareplurale_1000[:]