Matteo Garrone

    En 1986, Matteo Garrone commence à travailler comme chef opérateur pour se consacrer ensuite à la réalisation. En 1996, il remporte le Prix du Meilleur court métrage au Sacher Festival pour Silhouette, et signe l’année suivante la mise en scène de son premier long-métrage, Terra Di Mezzo. Son troisième long-métrage, Estate Romana, réalisé en 2000, fait partie de la sélection officielle du Festival de Venise, mais c’est avec L’Etrange Monsieur Peppino, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, qu’il remporte un vif succès auprès de la critique et du public. En 2005, Matteo Garrone concourt pour la première fois de sa carrière au Festival de Berlin avec Premier amour et se voit attribuer l’Ours d’argent de la Meilleure musique. Par la suite, il remporte le Grand Prix à Cannes en 2008 pour Gomorra. Parallèlement, il produit Le déjeuner du 15 août, premier film de Gianni Di Gregorio. Il fait son retour à Cannes lors de l’édition de 2012 pour sa nouvelle réalisation, Reality, une plongée dans l’univers de la téléréalité italienne. Il y est à nouveau récompensé du Grand Prix du Jury. En grand habitué de la Croisette, il présente en 2015 The Tale of Tales, son adaptation du Conte des Contes de Giambattista Basile. En 2018, son dernier film, Dogman, rafle le Prix d’interprétation masculine lors du Festival de Cannes.